18 bis Avenue Léon Blum - 93140 Bondy
Association Reconnue d’Intérêt Général

Accueil > LA MARMITE > Historique

Historique

Historique de l’association : du Réseau Vigie à La Marmite

Le Réseau Vigie

Association créée en 1993 sur l’initiative du Dr Vincent JEANTILS (Hôpital Jean Verdier à Bondy), Le Réseau Vigie est un réseau ville-hôpital qui a pour objet d’améliorer la prise en charge de la pathologie VIH chez des patients toxicomanes.
Le Réseau Vigie accompagne la création en 1998 de l’Equipe de Coordination et d’Intervention auprès des Malades Usagers de Drogues (ECIMUD) au sein de l’hôpital Jean verdier.
Entre 1998 et 2001, le nombre de cas de sida diagnostiqué chez des patients usagers de drogues en Seine Saint Denis diminue de 30%.

Parralèlement, le nombre de patients touchés par le VIH/sida et issus de l’immigration devient une réalité préoccupante en Seine-Saint-Denis, notamment parmi la population primo arrivante originaire d’Afrique subsaharienne.
Les soignants et les acteurs associatifs doivent faire face à des patients qui sont trop souvent isolés et précarisés par la maladie.

La Marmite

C’est pourquoi, le Réseau Vigie entreprend en 2000, avec quelques hommes et femmes africains de créer un lieu d’écoute et de prévention santé qui s’adresse spécifiquement à cette population : La Marmite.

La Marmite est pensée avant tout comme un lieu de convivialité : un lieu qui laisse le temps d’instaurer une confiance suffisante entre accueillants et bénéficiaires. Ainsi, des problématiques telles que la sexualité et le sida pourront être abordées avec moins de difficultés, sans provoquer rupture et rejet immédiats.

2001 : Embauche de la médiatrice santé et démarrage des permanences à l’hôpital Jean Verdier.
2002  : Ouverture du lieu d’écoute et de prévention santé dans un appartement du quartier Nord de Bondy. Démarrage des informations collectives sur des thèmes de santé.
2004 : L’Assemblée Générale du 20 octobre 2004 décide d’une modification des statuts du Réseau Vigie : le nom de l’association devient « La Marmite » et son objet est redéfini de manière à correspondre à sa nouvelle activité :
- La lutte contre l’isolement des migrants
- L’information santé et plus particulièrement la prévention du VIH/Sida
- L’amélioration de la qualité de vie, de l’accès aux soins et aux droits
- La lutte contre les exclusions et les discriminations
2005 : démarrage du programme de médiation santé en foyer de travailleurs migrants.
2007 : Suite à une forte augmentation (+105%) de sa fréquentation La Marmite a investi un deuxième appartement.
2009 : Démarrage du programme d’hébergement en familles relais de femmes enceintes vivant avec le Vih/SIDA.
2010 : Création des premiers ateliers de formation et d’insertion professionnelle.
2013 : La Marmite déménage dans de nouveaux locaux et ouvre un chantier d’insertion restauration.
L’Assemblée Générale du 18 mars 2013, modifie les statuts pour notamment ajouter l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi à ses objets.

Plan du site | Informations pratiques | credits mentions legales